Soutenir un projet dans le cadre de la solidarité, c’est d’abord reconnaître ceux que l’on soutient comme des égaux. C’est  reconnaître la capacité de prendre leur destin en main à ceux qui ont un projet de vie et qui engagent les moyens dont ils disposent pour le mener à terme. Alors  on soutien  ceux que l’on respecte comme maîtres de leur projet, sans que le soutien matériel et financier que l’on apporte implique la domination de ceux qui donnent sur ceux qui reçoivent. 
C’est à ces conditions que les relations et le partage prennent leur valeur et que les aspects matériels, même s’il sont un support essentiel, ne sont que le support des relations humaines qui se jouent dans le projet.
 
L’association du Bessin au Népal est née de la rencontre des habitants de Dhye ( dire Dhey) à la suite du parrainage d’une jeune orpheline originaire du village. C’est  à partir d’une connaissance réciproque de prés de quinze que des Normand on décidé de soutenir le projet des villageois de Dhye qui sont contraints de déplacer leur village à une demi journée de marche. En effet, ils ne peuvent plus irriguer leur champs suite aux effets du réchauffement climatique auquel ils n’ont cependant jamais contribué. Ils n’ont jamais utilisé de véhicule, ni de chauffage Il n’ont pas l’électricité dans leur village installé depuis plus de mille ans à prés de 4000 m dans la région du haut Mustang au Népal. 
 
De plus leur région n’ayant été ouverte au étrangers qu’en 1992, ils ont gardé intactes leur coutumes et traditions Tibétaines, ils ont ainsi  découvert la vie moderne en même temps que les dégâts de la vie moderne.

 Depuis plus de 10 ans ils travaillent d’arrache-pied à l’aménagement du nouveau site du village. Et nous les accompagnons dans leur projet.

Vous pouvez en connaître plus sur le projet des villageois de Dhye et la manière dont l’association du Bessin au Népal les soutient en vous rendant sur le site internet