• Photographe : LEM
  • Exposition : VILLES FANTÔMES
    
    Site : chez Mamie Louise - Avenue de la République
 
  • Lem est un photographe amateur seino-marin basé à Dijon, passionné par les vieux appareils, le noir et blanc, et la photo à l'ancienne, celle qui prend son temps. On n'égale pas un appareil numérique avec un Rolleiflex de 1959, mais on ne fait pas la même photo. Les vieux appareils obligent à se focaliser sur le moment, le temps s'arrête, rien d'autre n'existe plus.
 
  • Les choses sérieuses commencent en 2009 en promenant un Bronica sur la Route 66, suivront les souks d'Istanbul, les murs de Berlin, les pavés de Lisbonne, la lagune de Venise, les temples du Kansai, les chats du Maroc, les îles ecossaises, les néons de Tokyo... Tous ses voyages sont un alibi à la balade photographique, en essayant de fixer l'extraordinaire dans le quotidien, extraire le beau du banal, regarder ce qu'on ne voit plus.
 
  • En mai 2018, il part explorer les villes abandonnées de la Californie et du Nevada. Les villes fantômes fascinent. Est-ce parce que le temps y a été figé, souvent de manière soudaine et dans des circonstances difficiles? Est-ce parce qu’on y est seul, avec l’impression que tout peut y arriver? Ou est-ce parce qu’on peut s’y faire une idée de ce qu’à été l’existence de gens ayant tout quitté dans l’espoir d’une nouvelle vie ?
 
  • Dans l’ouest, la ville fantôme a été souvent une boom town, une ville champignon, dont la naissance est liée à la découverte de minerai, or ou argent. Ces endroits, délaissés il y a longtemps ou pas, racontent des histoires humaines, des joies et des peines qui hantent à tout jamais ces contrées désertiques mais jamais tout à fait désertées...
 
  • Lem expose ici et là, souvent dans des lieux de lectures, auto-publie des livres photos, et continuera ses balades tant qu'il y aura du film...

Project Details